Navigation – Plan du site

Notes de l’auteur

Photographie d'un casque Kabuto (Japon) datant de l'ère Edo (1603-1868). Nous adressons nos vifs remerciements à la maison Kunsthandel Klefisch GMBH (Cologne) pour sa généreuse autorisation, ainsi qu’à Madame Olivera Kipcic (Frankfurter Allgemeine Zeitung) pour ses précieux renseignements.

Texte intégral

       Vire-volte

En zoom,

ce tigre du Mont Blanc de Corée

détourné de sa destinerrance

au bord du lac céleste,

dénaturé de génération en génération

dans une réserve de Chine,

il ne cesse de bondir, rebondir

attrapant, rattrapant

les morceaux sanguinolents

balancés d’une camionnette brinquebalante,

avant qu’ils ne s’abattent sur le macadam.

   

En zoom,

ce tigre du Mont Blanc de Corée

détourné de sa destinerrance

au bord du lac céleste,

dénaturé de génération en génération

dans une réserve de Chine,

il ne cesse de surgir, resurgir

jouant, rejouant

avec l’ombre de Li Po en tigre blanc

chevauché par l’Immortel banni sur cette terre

ravagée par les Pasteurs-du-désert.

   

En zoom,

ce tigre du Mont Blanc de Corée

détourné de sa destinerrance

au bord du lac céleste,

dénaturé de génération en génération

dans une réserve de Chine,

il ne cesse de sauter, sursauter

tranché, retranché

de son ombre donnée en pâture

par l’antique autoestrangement

de quelque côté qu’il se tourne.

© Kunsthandel Klefisch GMBH

       Kabuto

Sur le fil à linge

rouillé,

s’agrippant

de ses six pattes graciles,

s’éployant

de ses quatre ailes nervurées

laquées de noir

veille

à l’aplomb

la libellule d’aurore

du temps d’Edo,

en éveil

ses ocelles de chasseur

en suspens

son casque de samurai,

scrutant

de son double œil

hexagonal

les quatre points cardinaux.

Haut de page

Table des illustrations

Crédits © Kunsthandel Klefisch GMBH
URL http://variations.revues.org/docannexe/image/623/img-1.png
Fichier image/png, 532k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Kza Han, « Poèmes projectiles », Variations [En ligne], 18 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2013, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://variations.revues.org/623 ; DOI : 10.4000/variations.623

Haut de page

Auteur

Kza Han

Kza Han est née en 1942 à Jungup, en Corée. Licence de français à l’Université des Langues étrangères de Corée. Maîtrise de Lettres Modernes sur Samuel Beckett. Apprentissage de l’allemand en compagnie de F. Hölderlin, J. Roth, F. Nietzsche, A. Kluge… Parmi ses publications, Traces erratiques (poèmes en français, allemand, coréen, éditions du Petit Véhicule, Nantes 2007). Vient de paraître : « Douze corps célestes » dans TK-21 n° 18, avec douze anaglyphes d’Ekkehart Rautenstrauch en lecture-projection à la Cité des congrès de Nantes le 21 mars 2013.

Haut de page

Droits d’auteur

Les ami•e•s de Variations

Haut de page