Navigation – Plan du site

À propos

Variations. Revue internationale de théorie critique publie des auteurs inspirés de la Théorie critique de l’Ecole de Francfort, des théories critiques contemporaines (sociologie critique, cultural studies, gender studies) en accordant une place centrale aux traductions littéraires et à l’inédit.

Dernier numéro en ligne
18 | 2013
« La poésie est une arme chargée de futur »

Conceptualiser la prise de parole

« La poésie est une arme chargée de futur. » (« La poesia es un arma cargada de futuro »), titre d'un poème de Gabriel Celaya, repris et chanté par Paco Ibañez, indique que des formes apparemment extérieures à la politique peuvent créer des brèches porteuses de bouleversements, permet d'interroger la définition de la politique, parce que la poésie est parole. « C'est à peine qu'ils nous laissent dire que nous sommes qui nous sommes ! » dit Ibañez dans sa chanson des années 1970 — qu'il vient de reprendre à la demande de jeunes indignés qui veulent exister malgré l'absence d'un avenir tracé. « Ce sont des mots que nous répétons en les sentant nôtres, et ils volent. Ils sont plus que ce que l'on entend. Ils sont les plus nécessaires : ce qui n'a pas de nom. Ils sont des cris dans le ciel, et sur la terre ce sont des actes. » (« Son palabras que todos repetimos sintiendo, como nuestras, y vuelan. Son más que lo mentado. Son lo más necesario : lo que no tiene nombre. Son gritos en el cielo, y en la tierra son actos ») [...]